Samedi 20 octobre : rencontre avec Naoya Hatakeyama pour sa série Rikuzentakata exposée au Lieu Unique à Nantes

Depuis le 6 septembre, et ce jusqu’au 4 novembre 2018, le photographe japonais Naoya Hatakeyama  expose sa série photographique Rikuzentakata au lieu unique à Nantes.

Originaire de Rikuzentakata, une ville située à 500 kilomètres au nord de Tokyo, le photographe retourne sur les lieux de son enfance après la tragédie humaine que représente le tsunami du 11 mars 2011. Ayant appris la disparition de sa mère lors de la catastrophe et constaté la terrible dévastation de sa ville, il s’attache à documenter tout ce qu’il peut, tout ce qu’il voit, tout ce qu’il ressent en ces lieux : non pas seulement la tragédie en elle-même, les pertes et les dégâts, mais aussi la reconstruction, les transformations, les évolutions du paysage de sa ville qui a disparu…

Après plus d’une dizaine de voyages sur les lieux, il a confectionné une série imposante de photographies du printemps 2011 jusqu’à l’été 2016. De ce corpus, 50 images ont été tirées par le photographe lui-même dans son atelier à Tokyo, afin d’être exposées au Lieu Unique.

A l’occasion de l’exposition, une rencontre est organisée avec Naoya Hatakeyama, invité au lieu unique à s’exprimer sur sa démarche et sa série, le samedi 20 octobre 2018 à partir de 16h dans l’espace d’exposition. Cette rencontre sera suivie d’une séance de dédicace à la librairie du Lieu Unique.

Plus d’informations sur la page des événements du lieu unique.

 » On peut voir dans Rikuzentakata le récit d’une reconstruction. Mais ce qui l’intéresse, lui, ce sont les étapes de cette renaissance, comme autant de parenthèses déjà disparues, et pas encore refermées. « On se souviendra de la ville avant le tsunami, on en aura des images, des récits. Mais pas de cet intervalle… L’histoire est dans les lieux. Je m’intéresse au travail du temps et de l’histoire sur un lieu. Quelle que soit la forme que peut prendre un malheur, ou une catastrophe, ses effets – disparition, reconstruction, transformation – sont universels. » « 

Extrait de l’article « A Nantes, les images d’exception d’une ville japonaise métamorphosée par le tsunami de 2011 », par Juliette Bénabent, sur Télérama (17 octobre 2018)

Très bel article dédié à l’exposition de Naoya à lire et relire ICI.

Informations pratiques :
Exposition « Rikuzentakata » du 6 septembre au 4 novembre 2018 par Naoya Hatakeyama
Commissaire de l’exposition : Frédéric Le Blay
Exposition visible du mardi au samedi : de 14h à 19h / dimanche : de 15h à 19h
Rencontre avec l’artiste : samedi 20 octobre à 16h dans l’espace d’exposition + séance de dédicaces
Le lieu unique
Quai Ferdinand-Favre
44000 Nantes
Entrée libre

Les livres de Naoya Hatakeyama, publiés chez Light Motiv, sont disponibles sur notre boutique :

[yith_wcwl_add_to_wishlist]
[yith_wcwl_add_to_wishlist]
[yith_wcwl_add_to_wishlist]
[yith_wcwl_add_to_wishlist]
[yith_wcwl_add_to_wishlist]