Retour


©  Eric Le Brun

Naoya Hatakeyama
Né en 1958 au Japon, à Rikuzentakata dans le département d’Iwate. En 1997, il reçoit le Prix de la Photographie Kimura Ihei et le Prix d’Art Mainichi en 2000. En 2001, il participe à l’exposition « Fast and slow » du Pavillon japonais pour la Biennale Internationale d’Art de Venise. Il reçoit le Prix du Ministère de l’Education japonais pour son exposition « Natural Stories » au Musée de la Photographie de Tokyo en 2011, exposition présentée ensuite au Musée Huis Marseille à Amsterdam puis en 2012 au Musée d’Art moderne de San Francisco.

Il participe à l’exposition « Architecture. Possible here ? Home-for-All » en 2012 créée dans le Pavillon japonais pour la Biennale Internationale d’Architecture de Venise (lauréat du Lion d’or pour la meilleure participation nationale).

Elu « Ambassadeur de la Culture japonais à l’étranger » en 2015 par le Secrétariat à la Culture japonais.

En 2016 il reçoit le Prix du photographe de l’année décerné par la Société Photographique japonaise.

Ses principales publications sont Lime Works (Seigensha 1996, 2007), Undergroung (Media Factory 2000), Atmos (Nazraeli Press 2003), La Houillère de Westphalie (Textuel 2006), Terrils (Light Motiv 2011), Blast (Shogakukan 2013), Kesengawa (Light Motiv 2013) et Rikuzentakata (Light Motiv 2016)

[yith_wcwl_add_to_wishlist]
[yith_wcwl_add_to_wishlist]
[yith_wcwl_add_to_wishlist]
[yith_wcwl_add_to_wishlist]
[yith_wcwl_add_to_wishlist]